Hallux valgus au maroc wikipedia

Ces jours-ci (Déc' 2010) sort un bouquin qui raconte toute son histoire et ça s'appelle, forcément, la STORY... Plus de 34 ans (oui, trente-quatre, ça fait combien de semaines ?Pas du tout un critique musical, mais un critique de peinture, sculpture…: Disparition d'un éminent journaliste lyonnais qu'on estimait beaucoup, sans bien le connaître personnellement du reste.La rubrique sera désormais sur notre blog, en toute logique, et on va lui redonner symboliquement son titre d'origine : "Guignol's Rock"! Ca doit être dans les années 90 qu'on avait le plus vu [frwk] sur les scènes lyonnaises.Petite anecdote perso rigolote : un de ses mots nous avait profondément vexé dans les années 70 : à Rock & Folk on avait alors dû lui confier alors une sorte de revue de presse, et en parlant d'un de nos papiers publié à cette époque dans Extra, il avait écrit quelque chose comme : ""…Cette manifestation givordine revient sur cette période exceptionnelle avec de nombreux documents (articles, photos, pochettes, enregistrements sonores et visuels...), mais aussi des créations et des concerts.Ce typiquement pop nous était carrément resté en travers de la gorge.: Depuis plus de 30 ans, Little Bob, le rocker du Havre, fils d'un immigré italien anarchiste, frère d'arme de notre Jack Bon lyonnais, montre qu'on peut faire du vrai et du bon rock'n'roll en France.

Pour nous (et dans le contexte…) ça ressemblait à une grave insulte !! ) avec l'ami Collange quand il me faisait jouer les contrebandiers du 33 tours du côté de Genève : ça l'amusait beaucoup que l'autre m'ait traité de "typiquement pop" ! *PS : Par contre, dans le reste de la presse, c'est souvent le n'importe quoi total, en tout cas sur le web : Est-il normal que des sites portant des noms aussi illustres colportent une info aussi bidonnée : Pour L'Express comme pour Le Nouvel Observateur (qui en plus a piqué son illustration sur notre page R&F, on croit rêver !! Chacun répète à l'envi ce qu'il a envie d'entendre, sans aucune vérification (bien sûr, et Google se charge de répandre la sauce, mais ce ne sont que des machines bien sûr...) et on voit que certains semblent vraiment trouver merveilleusement "" (comme on dit, hélas ?Avec les pages sur les groupes Factory et Ganafoul (articles principaux signés Christophe Simplex), sans oublier Killdozer.Mais près de 40 ans après, on découvre que Vermeille avait sans doute des "circonstances atténuantes", comme disent les psychiatres... ) ou même Le Monde, Vermeille devient à la fois une "légende underground" et "le fondateur du magazine Rock & Folk" (sic). ) de tabasser sa mère avant de finir par tuer sa femme... D'ailleurs, si vous connaissez des pages de comptes-rendus intéressantes (texte, photos ou vidéos, setlists..), signalez-les nous et nous les mettrons en liens. Après ses ouvrages sur les Kinks et les Cramps, Alain Feydri vient de publier ce nouveau travail de spécialiste à destination des amateurs du rock'n'roll le plus authentique. Les plus belles heures du rock de Givors (ville plutôt industrielle à 25 km au sud de Lyon), il en est largement question dans notre site.Dernier passage en 2007 nous semble-t-il, une fois de plus avec nos Wise Guys en 1ère partie… Et pour plus d'infos sur la mythique guitare qu'il avait acheté à son idole Peter Green (et revendu récemment car à court de cash ?


Datum: 14.03.2013 | Sichtbarmachung: 3062

Ahnliche Beitrage